Réseau rural d'éducation, un guide pour l'action


SOMMAIRE


Introduction
Qu'est ce qu'un réseau rural d'éducation (RRE) ?
Comment constituer un RRE ?
Du projet à la convention en passant par le contrat pédagogique

 

Introduction

L'État veille à garantir l'accessibilité et la qualité des services publics dans les zones rurales et urbaines fragiles, ainsi que leur juste répartition sur l'ensemble du territoire en fonction des attentes des populations.

Pour ce qui concerne les zones rurales, le Comité interministériel d'aménagement du territoire (CIADT) du 15 décembre 1998 a confirmé que la politique d'aménagement du territoire ne peut pas se traduire par un statu quo en madère d'implantation des services publics. Leurs indispensables adaptations et réorganisations doivent s'inscrire dans un cadre global, intercommunal et pluriannuel, tenant compte des évolutions démographiques, économiques et sociales.

Dans le même esprit, la circulaire n° 98-252 du 17 décembre 1998 de la ministre déléguée chargée de l'enseignement scolaire. relative à l'avenir du système éducatif en zone rurale fragile constate que "après cinq années d'application, certains effets du moratoire décidé en 1993 ne sont pas positifs pour les élèves et les enseignants : il a parfois accéléré le processus de désertification scolaire alentour". Cependant, il y a accord désormais pour considérer qu'en zone rurale, là où les classes à plusieurs cours sont majoritaires, les résultats des élèves dans les enseignements fondamentaux sont identiques, voire légèrement supérieurs à la moyenne nationale1 .

Pour atteindre, partout et en toute équité, les objectifs du service public national d'éducation. l'idée est de promouvoir la mise en réseau des écoles en zone rurale fragile2 autour d'un collège ceci sur la base d'un projet éducatif et en tenant compte des contraintes géographiques.

De tels réseaux ruraux d'éducation (RRE) doivent être à la fois des outils de politique éducative et d'aménagement du territoire. Ils ne peuvent se concevoir sans l'engagement et la solidarité des différents partenaires sur le terrain : équipes éducatives, parents d'élèves, élus, acteurs de l'enseignement agricole et du monde associatif, etc., réunis autour d'un projet arrêté ensemble.

Cette brochure a d'abord pour but de préciser cette notion de réseau rural d'éducation et de décrire les conditions de sa mise en place et de son fonctionnement. Elle présente dans une seconde partie des exemples de réalisations ou de démarches qui peuvent conduire à la constitution d'un R.R.E.

1 Pour une nouvelle dynamique du système éducatif en zone rurale isolée, Rapport de mission de J.C Lebossé à Ségolène Royal, ministre déléguée chargée de l'enseignement scolaire, juillet 1998.

2 Pour caractériser ce type de zone, sans recourir à une définition statistique trop rigide et forcément réductrice, on propose de se référer à tout ou partie des critères suivants :

Retour au début

 

Qu'est ce qu'un réseau, rural d'éducation (RRE) ?

Un réseau rural d'éducation concerne tout autant les élèves que les équipes éducatives, les parents, les associations, les élus ainsi que les différents services de l'État. Il favorise les interrelations entre les élèves et permet aux enseignants, qui évoquent souvent leur isolement et le risque inhérent de routine, d'engager une démarche d'échange et de mutualisation. Cette démarche doit prendre appui sur la complémentarité des ressources et des apports humains et matériels, de l'école et de l'ensemble des partenaires.

1. Le RRE est un dispositif et non pas une structure

Il faut rechercher la souplesse, le décloisonnement et l'ouverture.

Il s'agit de prendre appui à la fois sur les différences et les complémentarités. Travailler en réseau, c'est mettre en relation et faire agir ensemble des acteurs confrontés à des situations ou à des difficultés semblables dans des lieux différents, et des acteurs confrontés à des situations ou à des difficultés différentes dans des lieux semblables. C'est aussi permettre aux élèves de se confronter à de nouvelles situations.

En tant que dispositif, le RRE est fondé sur un projet pédagogique qui concrétise la volonté de travailler ensemble des personnels des écoles et collèges du territoire. Il rassemble tous les partenaires de l'école et exprime - du point de vue éducatif - la volonté d'aménagement du territoire concerné.

2. Le RRE va au-delà du regroupement pédagogique intercommunal

Dans bien des endroits, les regroupements pédagogiques intercommunaux (RPI) ont permis le maintien d'une structure scolaire qui, sans eux, aurait disparu. Ils ont généralement favorisé le développement de l'accueil en maternelle. Mais aujourd'hui, ils sont souvent à !a recherche d'un nouveau souffle que peut apporter le RRE, qui doit comprendre - à terme - un collège constitué en point d'appui et en pôle du réseau.

Pour offrir un projet éducatif à tous les jeunes du territoire dans un cadre géographique, structurel et humain qui leur soit accessible, le RRE doit pouvoir :

  • ­ prendre en charge le parcours scolaire de chacun d'eux depuis l'âge de l'école maternelle jusqu'à la fin de la scolarité obligatoire, en réduisant le plus possible les ruptures ;

    ­ offrir tout au long, de ce parcours une formation de qualité, complète et cohérente. qui ouvre sur tous les choix ultérieurs parmi les filières générales. technologiques et professionnelles.

  • Le RRE va donc permettre - à court ou moyen terme - le travail en réseau de l'ensemble des écoles et collèges concernés. Pour faciliter la continuité du parcours des jeunes, il est souhaitable que le RRE noue des relations étroites avec les établissements susceptibles d'accueillir les élèves par la suite.

    3. Le RRE définit un territoire scolaire

    Il vise à rendre aussi accessibles que possible à tous les enfants et les jeunes de ce territoire, les ressources scolaires et éducatives qu'ils sont en droit d'attendre de la maternelle au collège, c'est-à-dire jusqu'à la fin de la scolarité obligatoire. Il concernera donc plusieurs communes rurales certes, mais parfois aussi urbaines. En effet, un dispositif tel que le RRE se conçoit sur un territoire qui comprend une zone rurale fragile, mais peut aussi englober, des communes que le statisticien pourra classer comme urbaines.

    En règle générale, le territoire du RRE est d'une autre nature que les découpages territoriaux que sont les pays. les cantons, les communautés de communes. etc. Pour mieux prendre en compte la part d'imprévisibilité et la dynamique propres à toute communauté humaine, il est Important de penser que ce territoire n'est pas, figé et de lui prévoir, par conséquent une possibilité d'évolution.

    Le RRE va - à court ou moyen terme - impliquer des collectivités territoriales (communes, groupements de communes et département), des responsables du système éducatif (personnels enseignant et non-enseignant), des parents d'élèves. des mouvements associatifs touchant à l'éducation sur ce territoire ainsi que différents services de l'État.

    Pour que le projet éducatif qui sous-tend le RRE soit effectivement réalisable, l'ensemble des acteurs de l'école et leurs partenaires doivent se mobiliser sur ce territoire, ce qui implique :

    • la confiance, le volontariat et l'engagement de tous ;

    • la traduction de ce projet sous forme d'une convention les engageant les uns et les autres.

    Retour au début

     

    Comment constituer un RRE ?

    1. Des conditions à réaliser progressivement

    > Une mutualisation des ressources matérielles et humaines qui doit concerner autant l'éducation nationale que ses partenaires, pour apporter des réponses adaptées aux besoins de toutes les écoles et collèges d'un même territoire.
    >Un développement de la concertation, dans un esprit de solidarité entre les écoles et les collèges, pour favoriser les actions communes et pour permettre l'échange et la mise en valeur des expériences pédagogiques et éducatives réussies.

    2. Qui pilote ?

    > Un pilotage conjoint de l'inspecteur chargé de la circonscription du premier degré, et du principal de collège est certainement la meilleure formule. Un groupe de pilotage, réunissant les responsables du système éducatif du territoire peut les assister et constituer l'instance exécutive du RRE.
    > Un comité de réseau est le lieu de concertation et de régulation poux l'ensemble des partenaires impliqués. Il peut être constitué à partir du comité local d'éducation.

    3. Des idées pour créer un RRE

    La démarche de constitution d'un RRE repose souvent sur des actions préexistantes, ne serait-ce que la constitution de regroupements pédagogiques intercommunaux.
    Par exemple :

  •  
  • ­ la recherche d'une meilleure continuité pédagogique et éducative : liaisons école/collège et collège/lycée ; mise en commun d'activités péri et extra-scolaires
    ­ l'enrichissement de l'offre scolaire et éducative à l'école et au collège
    ­ la négociation et la mise en place d'un contrat éducatif local
    ­ la formation des personnels
    ­ la mise en place d'équipements ou de ressources mutualisés (EMALA enseignant itinérant, etc.)
    ­ l'appel aux ressources culturelles
    ­ le développement d'activités sportives partagées
    ­ la mise en oeuvre des nouvelles technologies d'information et de communication
    ­ la gestion matérielle et financière

    Retour au début

     Du projet à la convention en passant par le contrat pédagogique

  • Le projet concerne à la fois la politique éducative et l'aménagement du territoire.

    1. Préparer le projet de réseau

    Un état des lieux précisera les données démographiques et socio-économiques du territoire et en présentera les caractéristiques scolaires : implantation géographique des écoles et collèges, ressources humaines et matérielles disponibles, résultats scolaires des élèves perspectives d'évolution, etc.
    Cet état des lieux sera élaboré par les responsables locaux de l'éducation avec leurs principaux partenaires.
    Partant de cet état des lieux, ils retiendront les objectifs prioritaires, et feront des choix en explicitant le sens de l'action, tant sur le plan pédagogique que sur le plan territorial.

    2. Traduire le projet en engagements

    > Le contrat pédagogique
    Le contrat pédagogique formalisera les objectifs de réussite scolaire que retiennent après discussion l'inspecteur d'académie et les équipes des écoles et collèges du RRE. Il fixera pour une durée de trois ans les actions à conduire et les résultats à atteindre. Il peut être révisable par avenant.
    Il précisera les moyens attribués en postes, heures et crédits. Il intégrera les mesures d'accompagnement. d'animation pédagogique et de formation.

    > La convention
    Dans le cadre de la politique d'aménagement du territoire rural, la convention définira l'implication des services de l'État (éducation nationale et autres), des collectivités territoriales (communes, groupements de communes et département) et du mouvement associatif.
    Cette convention sera d'autant plus facilement mise en oeuvre que les communes intéressées se seront déjà groupées, par exemple pour envisager un contrat éducatif local. Celui-ci sera alors articulé avec la convention.
    Les moyens mis en oeuvre par les uns et les autres seront précisés pour la durée de la convention.

    3. Suivre et évaluer à deux niveaux

    > Le suivi et l'évaluation des objectifs pédagogiques et des résultats des élèves fixés par le contrat du RRE
    Un tableau de bord du réseau sera élaboré. Il pourra intégrer les évaluations nationales en CE2, en 6e et en 2nde ainsi que les outils fournis par la Direction de la programmation et du développement.
    Les équipes impliquées dans le réseau construiront, en fonction des réalités locales leurs propres éléments de diagnostic.

    > Le suivi et l'éva1uation du réseau lui-même
    Il s'agira là d'apprécier la contribution du réseau à la politique d'aménagement du territoire, ce qui requiert une approche inter partenariale qui relève du comité du RRE.
    Pour l'un et l'autre de ces niveaux, on pourra associer évaluation interne et évaluation externe.

    Retour au début

    Retour page sur les réseaux

    Retour sur la page d'accueil FNER (décisions et textes officiels)

    Retour sur la page d'accueil FNER